Impresiones francesas sobre las artesanías

enero 2, 2015

Por:

Arte, Extras, Lugares, Vista

No hay comentarios

LA TRADITIONNELLE

Ma première visite de México City lors de mon premier weekend au Mexique a été le Bazaar de Sábado, dans le quartier de San Ángel. Pour accéder au Bazaar, il faut traverser un petit parc déjà bordé d’œuvres d’art et contourner une petite église, dédié à San Jacinto. J’ai été de suite émerveillée par le cadre : un patio bordé de galeries de marchands d’art, d’artisans et des restaurants avec des terrasses qui s’allongeaient dans la cour à ciel ouvert. Car c’était bien cela : un marché qui a lieu tous les samedis, dans un beau cadre à l’architecture coloniale. Déambulant de boutiques en boutiques, de stands à stands, j’étais impressionnée par la profusion de choix. On pouvait admirer le travail d’orfèvres, des bijoux, des objets en céramique…etc. J’ai donc commencé à faire le tour du patio.

artesanias

Ma première vue du bazaar del Sábado 

 Dans une de ces galeries, j’ai pu découvrir des pièces d’artisanats de la région d’Oaxaca. Les alebrijes, des sculptures multicolores aux formes mi- animales, mi- monstres peuplaient l’espace. De tailles plus ou moins grandes, elles s’élançaient. Les premières ont été créées par l’artisant Pedro Linares, qui les réalisaient en papier mâché. Leurs apparences étaient directement inspirées de ses rêves.

artesanias 12 alebrijes

Un exemple d’alebrije

 Des boites et coffrets sculptées en bois avec des incrustations de Frida Kahlo dans le couvercle apparaissent sur le chemin. L’odeur de bois est encore présente à l’intérieur de la boite. La figure de Frida Kahlo est, de fait, détournée sur plusieurs produits du marché : tee-shirts, boites, couvertures de carnets, peintures…etc. D’autres proposaient au passant de petites statues miniatures polis inspirées de l’artiste colombien Fernando Botero, ou encore des vêtements en coton brodé d’une ceinture ou de détails en fils de couleurs vives.

munecas

Des poupées en tissus, habillées de manière traditionnelle

 Ce bazaar a été créé en 1960 et permettait aux artisans de vendre directement leurs œuvres au public. Ainsi se réunirent-ils une fois par semaine, le samedi. Au début peu nombreux, le bazaar connu ensuite un succès croissant.  D’autres marchés spécialisés dans l’artisanat virent le jour dans Mexico City par exemple, comme le Mercado de la Ciudadela proche du Centro Historico. 

 Les marchés d’artisanats locaux jalonnent le pays. On en trouve facilement lors d’excursions touristiques, parfois sur les sites même de visite. Ils sont improvisés à quelques centaines de mètres des pyramides et ruines antiques où déambule le visiteur. D’autres sont intégrés au sein de la ville et ont lieu de manière régulière. Dans l’artisanat, la fabrication locale prime. Chaque région a sa spécialité. L’artisanat est également une ressource économique certaine, encouragée come activité par des politiques gouvernementales. Son influence varie selon les régimes du pays : tantôt mise de côté, tantôt annoncé comme une fierté culturelle; l’artisanat tente de trouver sa place. Ces artesanias, objets récoltés au gré des voyages te seront utiles comme cadeaux et toujours beau en décoration. 

Anne

(Paris, 1992) Fan de gastronomía y de viajes, toma cada oportunidades para descubrir una nueva cultura. Después de haber vivido un año en México, sigue su vida en Francia -por el momento.